12 Décembre 2018

Aeris

Aeris regroupe, valide et homogénéise les données atmosphériques pour des activités de recherche ou commerciales. Le pôle fait le lien entre quatre centres, des moyens de mesure, les laboratoires et l’expertise scientifique, pour la diffusion et le stockage de ces données.

Créé dans le cadre de l’Infrastructure de Recherche (IR) « Pôle d’Observation de la Terre », Aeris fournit des données et services sur l’atmosphère au niveau français et européen.

A ce titre, sa mission est de créer un accès centralisé et facilité. Lorsqu’un satellite collecte des données atmosphériques brutes, ces dernières sont stockées au sol puis traitées pour extraire les informations pertinentes (par exemple la glace d’eau au sein des nuages qu’observe le satellite franco-américain Calipso).

Ces informations mises en forme sont appelées des produits et peuvent être utiles pour la recherche ou pour des utilisations commerciales : Aeris gère le stockage, la validation, l’étalonnage et l’homogénéisation de ces données, en s’appuyant sur quatre centres existants :

  • ESPRI : le Mésocentre « Ensemble de Services pour la Recherche à l’Institut Pierre Simon Laplace » est basé à Paris avec des serveurs à l’UPMC et à l’école Polytechnique.
  • ICARE : Basé à Lille depuis 2003 pour rassembler les données et produits atmosphérique, Ce grand centre de données regroupe plus de 100 millions de fichiers et plus de 3700 To de données consultables en ligne.
  • SEDOO : Le « Service de Données de l’Observatoire Midi-Pyrénées », basé à Toulouse, dispose de moyens dédiés à la conception et au développement d’application de gestion, de traitement et de diffusion des données.
  • SATMOS : Le « Service d’Archivage et de Traitement Météorologique des Observations Satellitaires » réceptionne directement les données des satellites en orbite basse et géostationnaire, et génère les produits associés. Le SATMOS est basé à Lannion (côtes d’Armor), avec le Centre de Météorologie Spatiale de Météo France.

Regroupant les compétences et l’implication d’environ 40 personnes, Aeris s’appuie aussi sur des réseaux de laboratoires et d’expertise pour développer et utiliser de nouveaux algorithmes et prototypes de produits.

Que ce soit pour des campagnes de mesures atmosphériques préparatoires à l’emploi de nouveaux instruments de satellites (PreCoMet), l’utilisation de données sur la composition des nuages en Arctique pour étudier l’impact de la pollution ou la mise en place de centres de données pour un projet européen d’observations atmosphériques et astrophysiques (Hemera), Aeris intervient comme une structure de soutien et d’organisation indispensable pour les données atmosphériques.

Accéder au site Aeris

Contact référent au cnes

Thierry Tremas thierry.tremas at cnes.fr TEL : 05 61 28 20 40